dekech
topblog Ivoire blogs

mercredi, 07 août 2013

actualité sur dougbafla

Abidjan - Les populations de quatre villages de la commune d’Oumé réclament la somme de deux milliards de francs, à titre de dommages-intérêts à l'entreprise NewCrest, basée dans la zone, et qui exploite, à l'heure actuelle, des minerais à Bonikro, proche d'Oumé, et qui veut étendre ses activités à d'autres zones d'exploitation.



Mercredi, lors d’une rencontre présidée par le préfet François Dogbo Labé, ces populations ont revendiqué cette somme estimant qu'elle constitue une manière, pour elles, d'assurer leur dédommagement pour des déprédations éventuelles commises dans la zone d'exploitation ainsi que pour la population qui y vit. Une enquête a été diligentée pour prendre en compte les préoccupations des populations des villages concernés et les différentes parties se retrouveront, dans les prochains mois, pour valider un cahier de charges.

Les populations de Dougbafla, Gabia, Doka et Gnanoufla qui, entre autres revendications, souhaitent le recrutement et l’embauche avec ou sans qualification des jeunes autochtones dans ladite entreprise et, si possible, le rattachement du village de Bonikro relevant, à l'heure actuelle du département de Hiré à celui d’Oumé. La société NewCrest est installée à Bonikro, une localité de Hiré, et elle y exercerait depuis quelques années.

Dans un partenariat gagnant-gagnant, cette entreprise minière a réalisé des logements sociaux pour les populations du village ainsi que d’autres ouvrages destinés à améliorer leurs conditions de vie, essentiellement l'électrification, la construction d'écoles, la réalisation de programme d'adduction d’eau et d'accès à l'eau potable, par des forages de puits, indique-t-on.

09:33 Écrit par Deke choco | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.