dekech
topblog Ivoire blogs

dimanche, 22 septembre 2013

CPI: le Fpi se "félicite" du non transfèrement de Mme Gbagbo

Le Front populaire ivoirien (Fpi), le parti de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo "se félicite" du non transfèrement de Mme Gbagbo à la Cour pénale internationale (Cpi) et espère que la décision du gouvernement "est prise pour une administration sereine de la justice", dans une note dont ALERTE INFO a reçu une copie.


"La direction du parti se félicite du fait que le gouvernement rejoigne le FPI sur sa position affirmant que «la Justice ivoirienne est outillée pour connaitre de toutes les affaires sur le territoire national»", indique le communiqué.

 

Vendredi, le gouvernement ivoirien a décidé de "présenter une requête en irrecevabilité" du transfert de Mme Gbagbo à la Cpi, à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire

 

La juridiction pénale a émis le 29 février 2012, un mandat d’arrêt, demandant le transfèrement de Mme Simone Gbagbo, ex-première dame de Côte d'Ivoire à La Haye.

 

Le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné a expliqué que "Cette décision du Conseil vise à faire juger Mme Gbagbo en Côte d’Ivoire par les juridictions ivoiriennes, qui sont aujourd’hui réhabilitées et à même de lui faire un procès juste et équitable garantissant les droits de la défense"

 

"La Direction du Fpi veut se convaincre que la décision de ce jour est prise dans le seul but d’une administration sereine de la Justice au bénéfice de tous".

 

Fin juillet, la procureure de la Cpi, Fatou Bensouda a affirmé que le gouvernement ivoirien avait "l’obligation d’exécuter" le mandat d’arrêt de la juridiction contre Simone Gbagbo, en détention depuis le 11 avril 2011, exigeant sa remise à la cour, qui la soupçonne de "meurtres, viols" et "actes inhumains", au cours d’une mission à Abidjan.

22:00 Écrit par Deke choco | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.