dekech
topblog Ivoire blogs

vendredi, 04 octobre 2013

Vente de médicaments en grandes surfaces : c'est non !

 

medicaments-image-d-archive-10484040hoxln_1713.jpg
 
À lire aussi

Prix, remboursement, composition... : un site pour tout savoir sur les médicaments

Vente de médicaments à l'unité : les pharmaciens perplexes

Trop de gaspillage, les médicaments bientôt vendus à l’unité ?

marisol touraine , médicaments ConsommationN'en déplaise aux réseaux de grande distribution et aux parapharmacies, la vente de médicaments restera interdite en grande surface. La ministre de la Santé vient de le confirmer aux pharmaciens.


 Depuis quelques semaines, les médicaments sont vendus sur internet. Mais en grandes surfaces... pas question. La ministre de la Santé MarisolTouraine a confirmé que le gouvernement n'envisageait pas d'autoriser la vente de médicaments dans les grands magasins, dans une lettre rendue publique vendredi par l'Union des groupements de pharmaciens d'officine (UDGPO).

Dans cette lettre écrite le 16 septembre en réponse aux inquiétudes exprimées par l'UDGPO, la ministre précise que "le gouvernement n'envisage pas de faire évoluer la législation pour la vente de médicaments par des enseignes de grande distribution". Elle précise que conformément au code de la santé publique, la distribution de médicaments au public est soumise "à un ensemble de critères nécessaires pour garantir la sécurisation de l'acte de dispensation, justifiée pour des raisons de protection de la santé publique" et qu'elle "relève du monopole des pharmaciens d'officine, que cette dispensation se fasse au comptoir de l'officine ou par internet".

L'Autorité de la concurrence avait ouvert la porte

La ministre avait déjà dit à l'AFP en juillet dernier que le gouvernement n'envisageait pas de faire évoluer la législation, à la suite d'une prise de position de l'Autorité de la concurrence. L'Autorité avait alors annoncé étudier la possibilité d'autoriser la vente de certains médicaments hors des pharmacies afin de faire baisser les prix, ce qui aurait permis aux grandes surfaces ou aux parapharmacies de s'emparer de ce marché.

Mais cette annonce avait suscité une vive opposition des pharmaciens et notamment de l'UDGPO qui avait accusé l'Autorité de la concurrence de négliger le risque sanitaire. Dans un communiqué publié vendredi, le président de l'UDGPO, Daniel Buchinger, s'est félicité "de cette décision qui concerne la santé des Français et l'ensemble de la profession pharmaceutique".*

+ d'infos : un site pour tout savoir sur les médicaments

18:22 Écrit par Deke choco dans INFORMATIONS ET TÉLÉCHARGENT categorie par defaut, Livre, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.