dekech
topblog Ivoire blogs

dimanche, 13 octobre 2013

BIOGRAPHIE DE MICHAEL JACKSON

MICHAEL.jpgMichael Joseph Jackson1, né le 29 août 1958 à Gary (Indiana) et mort le 25 juin 2009 à Los Angeles (Californie), est un chanteur, danseur-chorégraphe, auteur-compositeur-interprète acteur et réalisateur américain2,3. Il est reconnu par le Livre Guinness des records comme étant l’artiste le plus couronné de succès de tous les temps4,5,6,7. Selon le Rock and Roll Hall of Fame, il a été identifié comme étant l'artiste le plus populaire de toute l'histoire de l'industrie du spectacle8.


 

Septième d'une famille de neuf enfants, il chante avec ses frères dès l'âge de six ans et débute une carrière professionnelle à l'âge de onze ans au sein des Jackson Five, groupe formé avec ses frères aînés. Tout en restant membre du groupe, il entame en 1971 une carrière solo. Sept de ses albums solo parus de son vivant figurent parmi les albums les plus vendus au monde : Off the Wall (1979), Thriller (1982), Bad (1987), Dangerous (1991), HIStory (1995) Blood on the Dance Floor (1997) et Invincible (2001).

 

Dans les années 1980, Michael Jackson devient une figure majeure de la musique pop et l'une des personnalités les plus célèbres du XXe siècle. Il révolutionne l'industrie du disque, notamment en concevant des clips musicaux comparables à des courts-métrages de cinéma, comme Beat It, Billie Jean, Thriller, Bad9 ou Smooth Criminal. Au cours de ses concerts, vidéos et apparitions publiques, il popularise largement de nombreux pas de danse, dont le Moonwalk, qui devient sa signature. Ayant fusionné les genres de musique soul, funk et rock, son style vocal et musical continue d'influencer nombre d'artistes de hip-hop, pop et R'n'B contemporain.

 

Surnommé « The King of Pop » (« Le Roi de la pop »)10,11, Michael Jackson a battu nombre de records de l'industrie du disque. Au total, ses ventes s'élèvent à environ 1 milliard d'exemplaires12, ce qui le classe parmi les trois plus gros vendeurs de disques de tous les temps, avec les Beatles13 et Elvis Presley14. Thriller, avec des estimations de vente variant entre 51 et 65 millions d'exemplaires, est quant à lui l'album le plus vendu de l'histoire15,16,17,18. Michael Jackson a remporté plus de prix que n'importe quel autre artiste19 et a été élu Artiste du Millénaire aux World Music Awards en 200020.

 

Michael Jackson a donné plus de 400 millions de dollars à des œuvres caritatives, notamment grâce à sa tournée Dangerous World Tour. Toutefois, son image publique a été considérablement ternie à cause de certains aspects de sa vie privée, notamment son goût pour la chirurgie esthétique, son mode de vie jugé excentrique par les tabloïdes, ainsi que deux accusations d'abus sexuel sur mineur. L'une n'a pas connu de suite judiciaire et l'autre a abouti à un procès, au terme duquel Michael Jackson a été acquitté. Ses deux mariages et ses trois enfants sont également à l'origine de polémiques, notamment concernant sa paternité. En 2010, le FBI rend public le dossier de Michael Jackson, dans lequel les autorités soulignent n'avoir trouvé aucune preuve ou comportement chez Jackson qui soutiendrait les accusations passées.

 

Michael Jackson meurt le 25 juin 2009, par « homicide accidentel » lié à une overdose de médicaments. Le 7 novembre 2011, à l'issue d'un procès de neuf semaines, le Dr Conrad Murray, son médecin personnel, est reconnu coupable d'homicide involontaire par la Cour supérieure de Los Angeles21.

 

 

Biographie

 

Famille, enfance et Jackson Five (1958 - 1975)

 

Famille et enfance

 

Article connexe : Famille Jackson.

 

Maison d'enfance de la famille Jackson au 2300, rue Jackson, à Gary.

 

Michael Jackson, né le 29 août 1958, est le septième enfant de la famille Jackson, qui en compte neuf. Ses parents, Joseph Jackson et Katherine Esther Scruse, ont eu dix enfants en tout, mais le frère jumeau de Marlon est mort quelques heures après sa naissance. La famille vit dans une petite maison avec deux chambres dans la ville ouvrière de Gary, dans l'Indiana, en banlieue sud-est de Chicago. Joseph Jackson est guitariste dans un groupe R'n'B appelé « The Falcons », gagne modestement sa vie en travaillant dans une aciérie, tandis que Katherine élève les enfants et travaille de temps en temps pour rapporter de l'argent au foyer22. Contre la volonté de son mari, elle élève ses enfants comme témoins de Jéhovah. Michael Jackson finira par quitter ce mouvement en 198723.

 

Samuel Jackson
 
Crystal L. King
 
 
 
Prince A. Scruse
 
Martha B. Upshaw
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Joseph W. Jackson
 
 
 
 
 
 
 
Katherine E. Scruse
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Rebbie Jackson
 
Jackie Jackson
 
Tito Jackson
 
Jermaine L. Jackson
 
La Toya Jackson
 
Marlon Jackson
 
Michael J. Jackson
 
Randy Jackson
 
Janet Jackson
 
 

 

Joseph Jackson est un père de famille très autoritaire, qui impose des règles strictes à ses enfants, comme l'interdiction de sortir de chez eux le soir lorsqu'il travaille de nuit ou de fumer. Dans une interview réalisée par Martin Bashir en 2003, Michael Jackson raconte qu'il les maltraitait physiquement et mentalement24 et que son père se moquait régulièrement de son apparence physique en l'appelant « gros nez »25. Il avait aussi constaté plusieurs difficultés émotionnelles qui le faisaient souffrir : cauchemars, troubles de sommeil, grande insatisfaction quant à son corps, comportement hyper-docile et tendance à rester enfantin – des difficultés compatibles avec les effets de la maltraitance chronique que Michael Jackson a vécu en tant que jeune enfant26. La famille baigne cependant dans la musique dès le plus jeune âge, et Joseph joue de la guitare pendant que les enfants chantent27. Sa guitare leur est normalement interdite, mais Tito, le troisième de la famille, en joue de temps en temps lorsque son père est absent. Quand une corde est cassée, ce dernier menace ses enfants de les battre s'ils ne lui montrent pas qu'ils savent bien en jouer. C'est à ce moment-là qu'il réalise que Tito et ses frères ont un réel talent. Il offre alors sa propre guitare à Tito et une basse à Jermaine. Vite rejoints par Marlon et Michael en 1964, ils forment un groupe baptisé « The Jackson Five » sur proposition d'un de leurs voisins27. Michael en devient le chanteur principal grâce à sa voix plus mûre que son âge et à son habileté à reproduire les pas de danse de James Brown28.

 

The Jackson Five

 

Article détaillé : The Jackson Five.

 

Les Jackson Five en 1972.

 

Les Jackson 5 (ou encore Jackson Five) commencent à se produire à Gary, remportant tous les concours auxquels ils participent et acquérant une certaine réputation dans la ville. Joseph décide alors de mettre à profit leur talent et leur obtient des engagements, le week-end, à Chicago, New York et Philadelphie. Les cinq garçons continuent à fréquenter l'école en semaine29. En 1968, Joseph annonce à sa famille qu'ils déménagent à Detroit, car Berry Gordy, alors président de la Motown, les appelle pour une audition22. Le groupe, officiellement présenté à la presse par leur marraine Diana Ross en août 196930, devient un des plus populaires de l'écurie Motown, label composé principalement d'artistes noirs. À cette occasion, Joseph écrit le premier tube du groupe : I Want You Back. La Motown répand la rumeur que c'est Diana Ross elle-même qui les a découverts et a décidé de les présenter au PDG de la maison de disques30. Au moment de signer le contrat, la Motown et toute la famille Jackson déménagent de Detroit à Los Angeles31.

 

Le premier succès national des Jackson Five est I Want You Back, extrait de l'album Diana Ross Presents The Jackson 5, qui devient numéro un au classement Billboard des singles pop le 31 janvier 197032. Michael a alors 11 ans et demi. Trois autres extraits de l'album deviennent également numéro un en 197033,34 : ABC, également en lice pour un Grammy Award, The Love You Save, et I'll Be There, qui reste numéro un pendant cinq semaines en octobre et novembre35. C'est la première fois que les quatre premiers singles d'un groupe américain deviennent tous numéro un35. L'ascension des Jackson Five est vertigineuse et le jeune Michael devient le chouchou du public. Leur popularité commence à décroître vers 1972, mais ils obtiennent encore un succès avec Dancing Machine, qui atteint la deuxième place des classements en mai 197436.

 

Début de la carrière solo

 

Parallèlement à sa carrière avec les Jackson Five, Michael Jackson sort quatre albums solo. Got To Be There paraît en janvier 1972 sous le label Motown, alors que Michael a à peine 13 ans. La même année, avec Ben, il acquiert une plus grande maturité vocale, notamment dans les nombreuses ballades de cet album. La chanson-titre homonyme devient son premier no 1 solo en 197237 puis, comme elle est tirée du film du même nom, lui vaut un Golden Globe et une nomination aux Oscars37. Music And Me comme Forever, Michael, respectivement sortis en 1973 et 1975, ne rencontrent pas le même succès que les deux précédents albums36.

 

Signatures chez Epic et scission de Jermaine

 

Après Dancing Machine, les Jackson Five se sentent de plus en plus frustrés par le label Motown et se plaignent de ne pouvoir choisir ni leurs morceaux ni leurs instruments. Joe Jackson, longtemps manager du groupe, se plaint également d'avoir perdu son influence au profit de Berry Gordy, président de la Motown. Les membres du groupe estiment par ailleurs que les royalties perçues ne sont pas assez importantes au regard de leur succès. Tous ces éléments d'insatisfaction les forcent à annoncer, en juillet 1975, qu'ils quittent la Motown à la fin de leur contrat, en 1976. Au même moment, ils signent un nouveau contrat avec Epic Records, un label fondé par CBS Records38 (qui est racheté plus tard et devient une filiale de Sony Music).

 

Cette séparation est douloureuse pour le groupe car la Motown estime qu'ils ont rompu leur contrat en signant avec Epic avant la fin de leur précédent engagement. Après un procès, la Motown conserve ses droits sur le nom Jackson Five et le groupe se renomme alors « The Jacksons ». La Motown se voit également attribuer le droit d'utiliser les chansons des Jackson Five dans de futures compilations38. Cet épisode mène également à la perte d'un des membres du groupe puisque Jermaine, qui s'est marié avec la fille de Berry Gordy, ne suit pas ses frères chez Epic et entame une carrière solo chez Motown. Il est remplacé par le benjamin des Jackson, Randy, déjà apparu dans le groupe en tant que percussionniste34. À cette occasion, Michael termine également son contrat le liant à Motown en tant qu'artiste solo, et signe, lui aussi chez Epic39. Mais il attend quatre ans pour enregistrer son album solo suivant.

 

Off the Wall (1976 - 1981)

 

Article détaillé : Off the Wall.

 

Il faut attendre 1978 et l'album Destiny pour prendre la mesure du talent des frères Jackson et plus particulièrement de Michael. Cet album, entièrement produit et écrit par les Jackson, donne deux hits : Blame It on the Boogie et Shake Your Body (Down To the Ground). L'album suivant, Triumph, sort en 1980 et contient notamment les hits Lovely One et Can You Feel It, qui a fait l'objet d'un vidéo clip éblouissant40, imaginé par Michael lui-même. Michael éclipse désormais le groupe en chantant ses propres compositions. Un album live paraît en 1981, regroupant des chansons des Jackson Five et des The Jacksons.

 

En 1978, une chute sur scène lui aurait cassé le nez et l'aurait obligé à subir une première rhinoplastie, qui n'est pas totalement réussie et qui est corrigée par une seconde. Il reconnaît n'avoir subi que ces deux seules rhinoplasties. Beaucoup de rumeurs circulent sur les modifications qu'il aurait apportées à son visage et sur leur nombre : même si certaines sont farfelues, d'autres sont indéniables et poussent les chirurgiens esthétiques à citer Michael Jackson comme l'exemple à ne pas suivre41.

 

En 1979, Michael Jackson sort Off the Wall, coproduit avec Quincy Jones, qu'il a rencontré sur le tournage de la comédie musicale The Wiz, près de 2 ans avant. Certaines chansons ont été composées par Rod Temperton, Stevie Wonder et Paul McCartney42. L'album remporte un succès mondial et se vend à plus de 20 millions d'exemplaires43. De nombreux singles extraits de l'album se hissent en tête des charts. Rock with You devient numéro 1 au Billboard Hot 100 et y reste 4 semaines44, de même Don't Stop 'Til You Get Enough (1 seule semaine). La ballade She's Out of My Life intègre le Top 10 du Billboard Hot 100, tout comme la chanson Off the Wall. L'album mêle habilement funk, soul et disco. Malgré ce succès et ces ventes impressionnantes, Michael Jackson n'est nommé, aux Grammy Awards de 1980, que dans la catégorie meilleur chanteur R&B, pour Don't Stop 'til You Get Enough. Accompagné de ses frères, il fera alors la promotion de son album pendant le Triumph Tour, en y interprétant les plus grands succès du disque. Extrêmement déçu de ne pas avoir été nommé pour l'album de l'année, il jure que son prochain album ne sera pas ainsi ignoré45.

 

Thriller, séparation des Jacksons (1982 - 1985)

 

Étoile sur l'Hollywood Walk of Fame

 

Thriller, l'album des records et révolution vidéo-musicale

 

Article détaillé : Thriller.

 

Le 1er décembre 1982, Michael Jackson sort Thriller, qui remporte un succès immédiat en se vendant à un million d'exemplaires en un mois, et dix millions sur un an46. L'album reste dans les classements pendant deux ans et se maintient pendant un total de 37 semaines numéro 1 du classement Billboard. Meilleure vente d'album aux États-Unis en 198347 et 198448, c'est le deuxième disque le plus vendu après le Greatest Hits (1971-1975) des Eagles49. Entre 1982 et 1996, il a été certifié à 25 millions d'exemplaires aux États-Unis et 20 millions à l'étranger50. En mai 1984, Thriller est reconnu par le Livre Guinness des records comme l'album le plus vendu de tous les temps (25 millions d'exemplaires à l'époque)51 et les estimations actuelles varient entre 51 et 65 millions d'exemplaires15,16,17.

 

Avec Thriller, Michael Jackson remporte huit récompenses aux American Music Awards et huit aux Grammy Awards52 et le 20 novembre 1984, il obtient une étoile sur l'Hollywood Walk of Fame53.

 

Michael Jackson grimé en zombie dans le clip de Thriller

 

Michael Jackson est un témoin de Jéhovah baptisé à l'époque de la sortie de Thriller. Son apparition dans un clip vidéo où il se transforme en loup-garou et en mort-vivant choque nombre de ses coreligionnaires, à tel point qu'il doit publier des excuses dans un journal du mouvement : le Réveillez-vous ! de mai 198454. Malgré ces excuses publiques, Michael quitte le mouvement en 198723.

 

L'album contient neuf titres dont sept sortiront successivement en singles et se classeront dans le Top-10 du Billboard Hot 100 : The Girl Is Mine (octobre 1982), Billie Jean (janvier 1983), Beat It (février 1983), Wanna Be Startin' Somethin' (mai 1983), Human Nature (juillet 1983), P.Y.T. (Pretty Young Thing) (septembre 1983) et Thriller (janvier 1984). Les trois clips vidéo (Billie Jean, Thriller et Beat It) accompagnant l'album Thriller sont de véritables mini-films avec de nombreux effets spéciaux. Le clip de 14 minutes de la chanson Thriller, d'un coût de 1 million de dollars, sorti le 2 décembre 1983, est une des premières vidéos d'un artiste noir-américain à être diffusée à grande échelle sur la chaîne MTV55, Thriller est également le seul clip vidéo datant des années 1980 à avoir atteint 100 millions de vues sur YouTube. La cassette vidéo The Making of Michael Jackson's Thriller est devenue à l'époque la plus vendue au monde56. L'avocat de Jackson, John Branca, expliqua que Michael Jackson avait le plus haut taux de royaltie de toute l'industrie du disque : approximativement 2 $ par disque vendu57. Thriller eut un tel succès qu'il se vendait comme un bien de consommation courant et non comme un produit culturel. En mai 1984, une poupée à l'effigie de Jackson, habillé tout de rouge comme dans le clip Thriller, se vend dans le commerce au prix de 12 dollars57.

 

Le 16 mai 1983, la Motown fête ses 25 ans et Michael apparaît en compagnie de ses frères dans l'émission spéciale Motown 25: Yesterday, Today and Forever, où le groupe interprète ses plus grands titres. Michael Jackson interprète seul la chanson Billie Jean et effectue alors pour la première fois son Moonwalk, où les gens se lèvent pour l'applaudir. Cela étonne même ses frères. Ce pas de danse devient ensuite un de ses pas de danse caractéristiques58. Cette interprétation lui vaut un appel et un télégramme de Fred Astaire : « Je suis un vieil homme, j'attendais la relève. Merci. ». Il y interprète aussi avec ses frères Never Can Say Goodbye et I'll Be There. Billie Jean fut la seule chanson n'appartenant pas au répertoire Motown à être interprétée ce soir-là.

 

Le 27 janvier 1984, lors du tournage d'une publicité pour Pepsi-Cola, une étincelle provoquée par les équipements pyrotechniques met le feu aux cheveux de Michael Jackson. Miko Brando, fils de l'acteur Marlon Brando, est la première personne à lui venir en aide et Michael est amené d'urgence au Cedars Sinai Hospital pour des brûlures au deuxième et troisième degrés du cuir chevelu. Les équipements pyrotechniques se trouvaient à seulement deux pieds (60 cm) de sa tête, une entorse grave aux règles de sécurité. Les images de son entrée aux urgences sur un brancard, le crâne recouvert d'un grand bandage et sa main gantée saluant la foule, font rapidement le tour du monde. Il doit subir des greffes de cuir chevelu et plusieurs interventions chirurgicales. Les traitements douloureux et répétés le forcent à soigner sa condition par des anti-douleurs, auxquels Michael développe une certaine dépendance. Michael Jackson en étonne plus d'un en choisissant de ne pas poursuivre Pepsi-Cola. Avec l'argent qu'il touche de l'assurance (un million et demi de dollars américains), il décide de le remettre immédiatement à la Brotman Medical Center, un centre pour les grands brûlés où il a été soigné. Le centre changera plus tard de nom pour le « Michael Jackson Burn Center » en son honneur. Une nouvelle entente de commandite en 1991 pour son Dangerous World Tour suit même la précédente pour le BAD World Tour de 198759.

 

La désunion des Jacksons

 

En 1984, l'album Victory scelle la désunion du groupe des Jacksons, chaque membre n'assurant la production que de ses propres compositions, dont pour Michael un duo avec Mick Jagger, State of Shock (originellement enregistré avec Freddie Mercury). Le Victory Tour marque la dernière apparition sur scène des frères Jackson jusqu'aux concerts du Madison Square Garden des 7 et 10 septembre 2001, en l'honneur des 30 ans de carrière solo de Michael60. En 1989, les frères Jackson sortent 2300 Jackson Street, leur dernier album, sur lequel Michael ne participe qu'à la chanson titre 2 300 Jackson St. et apparaît dans le clip.

 

Catalogue Northern Songs et Captain Eo

 

En 1985, l'entreprise ATV Music – une compagnie d’édition détenant des milliers de droits musicaux, dont le catalogue Northern Songs contenant la majorité des chansons composées par John Lennon et Paul McCartney et enregistrées par les Beatles – est mise en vente61. Michael Jackson se montre immédiatement intéressé, mais il est averti qu’il va devoir faire face à une rude compétition. « Je m’en fiche. Je veux ces chansons, apporte-moi ces chansons, Branca », dit-il à son avocat. John Branca62 contacte l’avocat de Paul McCartney qui lui explique que son client n’est pas intéressé : « trop cher ». Après que Jackson a démarré les négociations en vue d’acquérir le catalogue, McCartney change d’avis et tente de persuader Yoko Ono, veuve de John Lennon, de se joindre à lui, mais elle décline l’offre. Jackson remporte cette « compétition » qui va durer dix mois, et achète le catalogue pour 47,5 millions de dollars. En un quart de siècle, sa valeur estimée serait passée à 1 milliard de dollars61,63.

 

En 1986, Michael Jackson tient le rôle principal dans le film 3D Captain Eo produit par George Lucas et réalisé par Francis Ford Coppola. Le film, diffusé dans les parcs d'attractions Disney jusqu'au 17 août 1998, a coûté plus de 17 millions de dollars à produire (un record pour un court-métrage)64. Prouesse technologique et scénique pour l'époque, le court-métrage impressionne par ses effets spéciaux avec lumières, lasers, fumée et technologie 3-D. Il contient des chansons telles que We Are Here To Change The World et Another Part of Me.

 

Bad (1986 - 1990)

 

Michael Jackson interprétant The Way You Make Me Feel lors du Bad World Tour, en 1988.

 

Article détaillé : Bad.

 

Michael Jackson photographié avec ses fans en 1988.

 

Veste de style militaire portée par Michael Jackson durant la promotion de Bad

 

En 1987, Michael Jackson sort l'album Bad et part pour la première fois en tournée mondiale sans ses frères. L'année suivante, il sort un film réunissant plusieurs de ses clips, Moonwalker, dans lequel jouent notamment Joe Pesci et Sean Lennon, ainsi qu'une biographie intitulée Moonwalk. Moonwalker devient la vidéo musicale la plus vendue de tous les temps (battant ainsi son propre record de The Making of Thriller). Pendant un certain temps[Combien ?], Bad a été le deuxième album le plus vendu, avec plus de 39 millions de copies à travers le monde65 dont 10

13:15 Écrit par Deke choco dans archivres, Documents, Livre, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.