dekech
topblog Ivoire blogs

samedi, 19 octobre 2013

François Hollande : Leonarda autorisée à revenir en France, mais seule

François Hollande : Leonarda autorisée à revenir en France, mais seule
© AFP

Si Leonarda souhaite poursuivre sa scolarité en France et qu'elle en fait la demande, "un accueil lui sera réservé, à elle seule", a déclaré le président François Hollande. "Non", répond la jeune fille qui ne veut pas "abandonner sa famille".


François Hollande a déclaré samedi 19 octobre que Leonarda Dibrani, la collégienne expulsée avec sa famille vers le Kosovo, pourrait poursuivre sa scolarité en France si elle en faisait la demande. "Si elle en fait la demande, compte-tenu des circonstances, et qu'elle veut poursuivre sa scolarité en France, un accueil lui sera réservé", a dit le président Hollande, spécifiant que ce serait à "elle seule". Sa famille ne devrait donc pas pouvoir regagner la France.

Leonarda a aussitôt réagi à la proposition du président, affirmant qu'elle n'acceptait pas de rentrer seule en France. "Je n'irai pas seule en France, je n'abandonnerai pas ma famille", a ainsi déclaré la jeune fille qui est née en Italie. Sur ses cinq frères et sœurs, quatre sont nés en Italie et la petite dernière, âgée de 17 mois, en France.

La loi a été "parfaitement respectée"

Le chef de l'État a en outre annoncé que des instructions seraient données aux préfets "prohibant toute interpellation dans le cadre scolaire". L'interpellation de Leonarda Dibrani, le 9 octobre dans le Doubs lors d'une sortie scolaire, a soulevé une vive émotion en France, provoquant une levée de bouclier à gauche et des manifestations lycéennes. Par ailleurs, François Hollande a déclaré qu'il n'y avait pas eu de faute et que la loi avait été "parfaitement respectée" lors de l'expulsion de la famille Dibrani.

Le président s'exprimait après avoir pris connaissance du rapport officiel de l'Inspection générale de l'administration (IGA) sur les circonstances de l'expulsion de Leonarda et de sa famille, rendu public ce samedi. Le rapport a conclu que la reconduite aux frontières de Leonarda Dibrani était bien conforme "à la réglementation en vigueur.

"Il ressort de tous ses éléments que le refus d'autorisation de séjour sur le fondement de la circulaire de 2012 et la décision de mise en œuvre de l'éloignement de la famille Dibrani étaient conformes à la réglementation en vigueur", peut-on lire dans le rapport de l'IGA, qui a été mis en ligne. Le rapport précise toutefoies que les forces de l'ordre "n'ont pas fait preuve du discernement nécessaire", et recommande de "proscrire" les interventions dans "le temps scolaire".

Avec dépêches

En savoir plus

source: https://france24.com/fr

Les commentaires sont fermés.